Empire Septentrional

Depuis plus de deux siècles, nous sommes en guerre avec l’Empire du Nord. Si aucune bataille rangée n’a eu lieu depuis la conquête des territoires de notre glorieux Empire, la paix n’a pourtant jamais été officialisée. Il n’en reste que depuis tout ce temps, les tensions tendent à s’apaiser entre les deux puissances militaires et le commerce remplace peu à peu les rixes armées.


Illustration fort impérial

Un des nouveaux forts gardant les frontières nord de l’Empire.


Retour sur la guerre du nord

A l’époque précédant la fondation de l’Empire d’Ebène, l’Empire du Nord a attaqué les clans existants sur notre territoire, profitant de leurs guerres intestines. Le manque de préparation, l’absence systématique de forts avancés et de murailles cernant nos villes, sans compter le surnombre écrasant de l’ennemi ont conduit les hordes du nord aux portes de notre capitale. Sans l’appui des mages, le monde aurait pu passer entièrement sous leur domination et l’Empire d’Ebène ne jamais exister. Il apparaît désormais que cette attaque n’est pas le fruit d’un effort global ou d’une haine viscérale. Non, la vérité est bien moins glorieuse pour nous. Les forces du nord ne sont pas organisées en armée comme nous l’entendons en Ebène. Chaque clan familial peut réunir des troupes si son dirigeant est suffisamment charismatique, ou suffisamment riche, pour rallier des partisans autour de lui. C’est une simple initiative personnelle d’un seul chef de clan qui a ainsi mis en péril l’équilibre de notre monde.

[De la Guerre au Nord]


Organisation interne

Le Nord n’est pas à proprement parler un empire. Même si un dirigeant règne sur l’ensemble du territoire, chaque ville est dirigée par un ou plusieurs clans familiaux. Chaque ville élit des représentants qui à leur tour font et défont leur chef suprême, leur garant. Leur système se nomme chez eux “République”. Il en résulte une répartition des richesses et des forces armées particulièrement inégale, une situation politique extrêmement instable et une puissance corrompue. Du moins tant qu’un clan ne parvient pas à rallier tous les autres sous une même et unique bannière.


Commerce et relations diplomatiques

A nos frontières, le commerce se pratique couramment. Si les taux de change restent en notre faveur, notre monnaie étant sans conteste bien supérieure à la leur, cela n’impacte en rien importations comme exportations. Fourrures, bois et autres matières premières s’échangent contre nos produits manufacturés. Cependant, la vente de fer ou d’armes reste prohibée pour raisons d’état. A noter également que la majorité des échanges passe par la décapole.

[Accords signés entre la Décapole et l’Empire]


Plaines enneigées et paysages désolés, l'empire Septentrional.

Plaines enneigées et paysages désolés, l’empire Septentrional.


Un changement interne

Ces dernières années, certains clans semblent gagner en influence. Leur pensée militariste et expansionniste risque à l’avenir de nous menacer. Les zones tampons entre nos frontières font ainsi l’objet d’une surveillance des plus attentives. Si ces clans parvenaient à imposer leur propre Garant de la République, toutes nos relations diplomatiques pourraient être compromises. L’actuel garant correspond régulièrement avec sa majesté l’Empereur d’Ebène. Leur collaboration est source de stabilité tant sur le plan militaire qu’économique. Pourtant, même dans nos propres rangs, certains verraient d’un œil favorable la reprise des hostilités.