Mathieu “Maphis” Sigwalt

Mathieu "Maphis" Sigwalt

Le copilote du projet Lcnjdr : Mathieu “Maphis” Sigwalt.

Barbu et bedonnant, pour commencer. Essayant en permanence d’échapper au quotidien, Mathieu se réfugie régulièrement dans des univers fictifs ou alternatifs. Ces univers sont généralement sous la forme de jeux vidéos, de livres d’heroic fantasy, de jdr, de récits d’histoire ancienne ou encore dans le monde quantique du nanoscopique de par sa formation de physico-chimiste. Flemmard invétéré, il est cependant capable de déplacer des montagnes lorsque le sujet le passionne, prenons un exemple de circonstance : le jeu de rôle med-fan !

Comment il est tombé dans le JDR

Initié par notre Maître à tous, le grand Effulgens, au courant du lycée dans le foetus de jdr qui donnera plus tard les Chroniques de Nebomore, il décide l’année suivante de créer son propre univers… EN UN WEEK-END TOP CHRONO !!! L’Empire du Chamois Chatoyant naquit, vraisemblablement trop naheulbeukien pour devenir un jdr digne de ce nom, et avec lui les premières expériences de maîtrise du jeune Mathieu. Il multiplie par la suite les expériences autant en tant que MJ au sein de son jdr personnel qu’en tant que joueur aux nombreuses et diverses tables proposées au club jdr de l’amicale d’informatique de son université. Il continue ainsi en laissant tomber petit à petit en désuétude l’Empire du Chamois Chatoyant jusqu’à la date fatidique du 8 mai 2014 où son statut passe de Premier Joueur des Chroniques de Nebomore à Copilote du projet !

Les raisons d’adhérer au projet

Comme dit précédemment, celui désormais plus connu sous le pseudonyme de Maphis, était le joueur le plus régulier et le plus impliqué dans l’histoire du projet Nebomore. Étant également un grand (pour ne pas dire gros) ami du créateur, il a paru avisé à ce dernier d’offrir une promotion au barbu et de le nommer copilote du projet. Maphis put ainsi découvrir tout le travail interne de ce jdr et reçu également l’autorisation de maîtriser dans cet univers ! Heureux de travailler en binôme sur ce merveilleux projet, Maphis reste encore aujourd’hui un collaborateur motivé et inventif malgré le fait que sa tâche principale soit la correction de l’orthographe désastreuse d’Effulgens…

Sa vision du monde

Le monde ? Celui du dehors avec les gens ? Brrrrr… Plus sérieusement, grand blasé de la société et profondément cynique, Maphis trouvera cependant le Moyen-âge fascinant. Ce point précis fait qu’il rejoint volontiers Effulgens sur l’aspect cohérent au maximum de l’univers de Nebomore d’un point de vue médiéval.

Son parcours de joueur

Il a commencé avec le début du jdr d’Effulgens assez similaire à Naheulbeuk, qui donna ensuite la Vallée des 5 Clans puis Ebène puis finalement Les Chroniques de Nebomore. Cependant, bon nombre de MJs l’ont accueilli à leur table dans différents univers, pour ne citer que les plus récurrents : l’Appel de Cthulu, Ambre, L5R, One Ring, Zombies, Shadowrun, Wasteland et la brosse à chiotte. Il a également participé à quelques murders, genre un peu différent du role-play.

Ses genres préférés

Bah le med-fan… Même si le côté futuriste de Shadowrun est sympathique, l’attrait du médiéval avec sa touche de magie sera toujours le principal intérêt de Maphis.

Ses influences

  • Le Donjon de Naheulbeuk
  • L’Empire du Chamois Chatoyant
  • Le Seigneur des Anneaux
  • Les différentes épopées d’heroic fantasy qui ont peuplé ses lectures (les 9 Princes d’Ambre, la Belgariade et la Mallorée, l’univers de Pierre Bottero et bien d’autres)
  • L’histoire médiévale
  • Les jeux vidéos, également
  • Sa tendance exacerbée à rêver d’univers fantastiques et médiévaux quasiment toutes les nuits

Une citation

Qui bibit, dormit ; qui dormit, non peccat ; qui non peccat, sanctus est ; ergo : qui bibit, sanctus est.

J’aime les syllogismes en latin.

Une remarque d’Effulgens à son propos

Une des meilleures choses dont Maphis soit capable c’est de se taper tout le boulot, rattraper toutes mes erreurs tout en me laissant croire que je suis un génie. Mathieu, mon ego te remercie. Nul doute que sans ton concours, le projet Nebomore en serait encore à ses débuts chaotiques.